Envirobat

Guide des bonnes pratiques

Les contrats d’exploitation sont souvent un casse-tête pour les donneurs d’ordre. Entre le manque de clarté de certains contrats, la diversité des types de contrats possibles, les risques de dérives, il est complexe de choisir le contrat adapté aux besoins du patrimoine concerné. Nous tentons avec ce document (480 Ko) de vous apporter quelques éléments de compréhension pour vous orienter vers un choix adapté.

Cahier des charges

Le présent document (517 Ko) a été corédigé par les membres du collectif exploitation réuni au sein d’ENVIROBAT Centre. Les membres sont issus de différents acteurs de la filière : maîtres d’ouvrages, CEP (Conseillers en Energie Partagés), bureaux d’études et exploitants. Ils se sont appuyés sur leurs retours d’expériences pour vous proposer ce guide.
Ce document n’a pas pour ambition d’être un cahier des charges type ni de répondre de manière exhaustive à l’ensemble des besoins des maîtres d’ouvrages. Il reste un guide dédié aux maîtres d’ouvrages qui pourront s’en inspirer pour abonder leur propre cahier des charges.
Afin de bénéficier de chiffrages adaptés aux besoins du maître d’ouvrage il est fondamental de :
- Définir le périmètre d’accompagnement de l’AMO.
- Mettre à disposition des soumissionnaires un listing précis des installations objet de la consultation.
- Définir clairement le niveau d’accompagnement souhaité en cas de suivi [nombre de visites par an, nombre de réunions, gamme de suivi, …].
Il sera donc nécessaire de mettre à disposition de l’AMO un listing exhaustif des installations avec mention :
- Des adresses postales des sites ;
- Du nombre de logements desservis ou de la surface des locaux desservis ;
- Des services livrés (chauffage/ECS...) et de leur source d’énergie ;
- Des équipements annexes qui pourraient être concernés (VMC/surpresseurs/sous-stations/CTA...) complémentairement et si le maître d’ouvrage en dispose, les puissances installées et les types de contrat de maintenance en cours.
Les arbitrages opérés par le maître d’ouvrage exprimés au sein de son cahier des charges permettront de définir le reste des informations nécessaires au chiffrage de la consultation de l’Assistant à Maitrise d’Ouvrage [AMO].
Vous constaterez dans le présent document que nous proposons régulièrement d’intégrer des gammes d’accompagnement dans un Bordereau des Prix Unitaire1 [BPU]. Cela permet d’anticiper des prestations ponctuelles ou une évolution du patrimoine et/ou des besoins du maître d’ouvrage. Le chiffrage d’un prix à la journée permettra aussi d’étendre le périmètre d’exercice de l’AMO sur des travaux études difficilement évaluables au moment de la consultation.