Envirobat
Accueil écoconstruction

Pour la prise en compte du stockage temporaire du carbone

Aux côtés d’experts du bâti préconisant le recours aux matériaux biosourcés, ENVIROBAT Centre a été signataire, en juin 2019 d’un courrier (Cf. "Exigence carbone" ci-dessous) transmis à deux Ministres* (Cf. liste ci-dessous) afin d'encourager une meilleure prise en compte du stockage carbone dans la future RE2020.

Un document de synthèse de ce courrier a également été produit à l'automne 2019 (Cf. "ACV Dynamique" ci-dessous) afin d’en faciliter la diffusion et la compréhension.

L'objectif de ces documents est de mieux faire connaître le sujet du carbone temporaire et de mettre en avant les éléments suivants :

  • La méthode de calcul carbone utilisée dans E+C- limite ne prend pas en compte l’impact réel des matériaux sur le réchauffement climatique,
  • Ceci la rend particulièrement défavorable aux matériaux biosourcés,
  • Sans créer de nouveaux indicateurs ou méthode complexes, cette méthode de calcul est aisé à "corriger"


Fin 2020

La Fédération Nationale des Parcs régionaux appuyait cette démarche au travers d'un courrier transmis à divers ministères** comportant en annexe nos deux courriers (Exigence Carbone /ACV Dynamique) pour lesquels la filières bois s'est associée.

Un communiqué de presse a également été transmis par la Fédération Nationale des Parcs.



* M. François DE RUGY, Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire et à M. Julien DENORMANDIE, Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement.

** M. Bruno Le Maire (Economie), M. Franck Riester (Culture), M. Didier Guillaume (Agriculture), M. Christophe Castaner (Intérieur), M. Edouard Philippe (1er ministre), Mme Jacqueline Gourault (Cohésion des territoires), Mme Emmanuelle Wargon (Secrétaire d'Etat Ecologie), M. Julien Denormandie (Logement) et des envois emails (le CREBA, la DHUP, cabinet de M. Julien Denormandie)