FAQ - Le bois ça brûle !

Contenu
OUI et NON.
Contenu

 

Comme de nombreux matériaux de construction, le bois peut brûler. Cependant, il s’agit de définir ce que l’on entend par «brûler». Dans le domaine du bâtiment, l’usage du bois ou, de manière plus générale, l’usage des matériaux biosourcés n’est pas interdit. Il suffit que le complexe final des parois respecte les prescriptions réglementaires liées au comportement au feu.

Celui-ci est défini dans l’article R121-2 du Code de la construction et de l’habitation, et se caractérise par :

  • La réaction au feu : c’est-à-dire l’aliment qui peut-être apporté au feu et au développement de l’incendie ;
  • La résistance au feu : c’est-à-dire le temps pendant lequel les éléments de construction peuvent jouer le rôle qui leur est dévolu malgré l’action d’un incendie.

L'arrêté du 22 mars 2004 relatif à la résistance au feu des produits de construction et d'ouvrages fixe quant à lui les méthodes et les conditions d'évaluation des performances de résistance au feu auxquelles se réfère la réglementation de sécurité contre l'incendie

A noter :

  • La DREAL Centre-Val de Loire a mis en ligne deux fiches synthétiques sur l’incendie et les matériaux biosourcés. Ces fiches sont disponibles ici.
  • La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte précise dans son article 14 VI que " l’utilisation des matériaux biosourcés concourt significativement au stockage de carbone atmosphérique et à la préservation des ressources naturelles. Elle est encouragée par les pouvoirs publics lors de la construction ou de la rénovation des bâtiments."